Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

texte

  • Maison d'Accueil Communautaire des Aînés (MACA) de Wellin : pas de ré-ouverture avant 2021 (texte d'une participante)

    maca logo.jpgVous trouverez ci-dessous un texte rédigé par une personne fréquentant la MACA de Wellin.  Rappelons que cette "Maison d'Accueil Communautaire des Aînés" a du fermer ses portes depuis le 12 mars dernier en raison de la crise sanitaire.  Il s'agissait en effet de protéger les personnes susceptibles de développer les symptômes les plus graves de cette maladie.  Mais le temps commence à paraître long d'autant plus que, on vient de l'apprendre, la MACA ne rouvrira pas avant l'année prochaine.  Bon courage à tous celles et ceux qui fréquentaient assidûment ce lieu d'échanges, d'activités et de convivialité...

    bar2.gif

    "Copines et copains de la M.A.C.A.,

    Le verdict vient de tomber aujourd’hui, c’est confirmé, la M.A.C.A restera fermée minimum jusque la fin de l’année.

    Que de rencontres et de festivités en 2020 nous avons ratées. Francis, notre anniversaire en décembre, nous pouvons l’oublier, comme tous ceux que nous avons loupés depuis février. Espérons qu’en 2021 nous pourrons rattraper tout ce qui nous est passé sous le nez. Au programme, cette année : 2 barbecues, 2 repas de fête de fin d’année et que de parties de cartes à jouer.

    1908934781.JPGNous comprenons que les portes restent fermées tant qu’une solution n’est pas trouvée. Peut-être faudrait-il nous donner quelque chose pour ne plus déprimer. Quant à Dominique et ses collègues, espérons qu’ils se seront bien ressourcés. Quand l’heure de la reprise aura sonné, chacun d’entre nous sera stimulé. Beaucoup de choses à raconter et surtout n’oublions pas de chahuter.

    Alors, Domi et les bénévoles, de patience vous devrez être armés. Nous ne sommes ni butés, ni obstinés pour oublier qu’il y a des cas bien plus désespérés, mais nous les personnes âgées, la solitude commence à nous peser. Soyons heureux, dans notre groupe, personne ne nous a quittés, emporté par le Covid mais nous nous sommes bien accrochés et sommes bien confinés.

    Tous, nous savons qu’Agnès nous a laissés et Dieu sait le vide qu’elle va nous imposer. Agnès, tu étais un pilier. Ce 4 août, Joseph, tu nous as largués. Je sais que le repos, tu l’as bien mérité. Ta gentillesse et ta sérénité vont nous manquer. Agnès et toi, quand nous jouerons aux cartes, un vide se sera installé. Ce ne sera pas nécessaire de regarder les étoiles briller pour que tous deux vous soyez dans nos pensées.

    Il nous reste une chose à espérer de cette satanée maladie, soyons-en vite débarrassés.

    Bisous à vous tous. Je veux croire que vous me les renvoyez. Depuis le 12 mars, je n’ai ni expédié, ni récupéré."

    Bernadette

    bar2.gif

    0 commentaire Lien permanent Imprimer
  • La commune de Wellin fête ses couples jubilaires...

    SAM_0622.JPGSamedi après-midi, la Commune et le C.P.A.S. ont fêté les jubilaires de l'entité et leurs familles ou amis proches. Sur 12 couples jubilaires, neuf ont accepté l’invitation ou ont pu être présents. Les autres recevront leurs cadeaux lors de la visite du Collège Communal à leur domicile.  Deux des neuf couples présents célébraient leurs noces de brillant (65 ans), deux autres leurs noces de diamant (60 ans), les 5 autres fêtaient leurs noces d’or (50 ans).  

    bar2.gif

    ballons_noces_or.3.jpgLe Collège Communal a donc remis, au nom de la Commune et du C.P.A.S, les cadeaux et les fleurs d'usage aux couples concernés. Une copie de leur acte de mariage ainsi qu'une lettre de félicitations du Palais Royal et quelques chèques-valeurs.  Thérèse Mahy et Benoît Closson ont conté l'histoire de leurs rencontres et/ou une anecdote pour chaque couple avant de les féliciter.  Vous trouverez ci-dessous les textes pour chaque couple ainsi que leurs photos entourés du Collège Communal.

    L'après-midi s'est poursuivi dans la joie et la bonne humeur autour d'un goûter avec une animation musicale du groupe « Les Sketeus d'Arguedenes ».

    SAM_0625.JPG

    Signalons enfin que cette fête a été organisée par Madame Dominique Deprez, responsable de la Maison d’Accueil Communautaire des Aînés et coordinatrice du Conseil Communal Consultatif des Aînés, dont les membres sont venus bénévolement prêter main forte pour la réussite de cette après-midi festive.

    bar2.gif

    L'album-photos : cliquez ici

    bar2.gif

    Pour découvrir les couples présents et le mot du bourgmestre et de la Présidente du CPAS à chacun d'eux, cliquez sur "lire la suite" ci-dessous !

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer
  • Une brève de l'ami Jo : "Textes Sacrés ou sacrés textes"

    bible_gutenberg.jpgSur l’évolution, la compréhension, et l’adaptation des textes religieux

    Si, comme le font certains, on se réfère et s’imprègne de textes écrits il y a plusieurs millénaires, on en arrive à des aberrations qui, quand elles sont suivies au pied de la lettre, conduisent à des situations grotesques. Cela mettrait en danger, non seulement l’existence même de ces religions, mais également la coexistence au sein même de celles-ci.

    Certains articles parus dernièrement à ce sujet, m’ont amené à m’intéresser à plusieurs textes de la Bible qui parfois sont cités. Je me suis alors trouvé en présence d’écrits qui, s’ils étaient encore considérés comme d’actualité, nous mettraient dans des situations qui, en plus d’être ridicules, rendraient la vie impossible dans un monde civilisé.

    Voici quelques « originalités » tirées du « Livre du Lévitique » (cliquez ici).

    Chapitre 18, Verset 22 de la Bible : “Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination”. Ceci était encore le cas chez nous jusqu’il y a peu. Cela reste encore d’actualité dans une grande partie du monde.

    esclave.jpgL’exemple suivant est déjà beaucoup plus rare. Le livre du Lévitique, Chapitre 25, Verset 44 : il est permis « de posséder des esclaves, hommes ou femmes à conditions qu’ils soient achetés dans des nations voisines ». Donc, pas de problème au Grand-Duché, en France ou aux Pays-Bas, mais pas touche aux gens de chez nous ou à ceux à qui nous accordons l’asile.

    Au Chapitre 18, Verset 19 le même Lévitique défend aux hommes de « toucher » une femme durant sa période menstruelle ! Vous vous voyez au bureau poser « la » question à ce sujet à votre directrice des ressources humaines qui vous tend la main ?

    Exode, Chapitre 35, Verset 2, rappelle, lui, clairement, que celui qui travail le samedi doit être condamné à mort.  Ça, ça donnerait peut-être une bonne excuse aux personnel du TEC !

    Le Chapitre 19, Verset 19 interdit aux cultivateurs de planter deux types de cultures différentes dans le même champ et aux femmes de porter des vêtements de tissus différents.

    Médire et blasphémer selon Le Lévitique (Chapitre 24 Versets de 10 à 16) sont punis de lapidation et ceux qui « dorment » avec des membres de leur belle-famille seront tout simplement brûlés vifs (Chapitre 20, Verset 14). Plus question donc d’inviter belle-maman à passer le week-end à la maison.

    pape françois 1er.jpgIl existe encore pas mal d’autres joyeusetés du même acabit, et ceci dans la bible ! Voyez-vous notre Pape François remettre ces pratiques à l’ordre du jour ?!?!?!

    En conclusion, il est clair qu’il faut tenir compte des contextes historiques et géopolitiques de l’époque durant lesquels ces textes ont été écrits. De même, les termes utilisés peuvent voir leur signification ou leur portée varier selon les traductions (et les traducteurs !). Les prendre au pied de la lettre, comme le font encore certains de nos jours, devient dès lors un grotesque et dangereux anachronisme.

    Jo

    bar2.gif

    Lien permanent Imprimer